This is some text inside of a div block.
Hey Panier
Collier d'activités GPS - Silicone Weymar
Réf : JAG_GPS_S2_Weymar
{price} €
Votre panier est vide
Le choix de la formule d'abonnement s'effectue après votre commande
Frais de livraison standard : GRATUIT (jusqu'au 01/07)
Total
{price} €
Activer mon tracker
Santé
6
 min

La sélection génétique chez les chiens de race : les dangers sur leur santé

La sélection génétique chez les chiens est une pratique qui vise à préserver ou à renforcer certaines caractéristiques spécifiques d'une race. Elle est généralement réalisée en favorisant la reproduct
Auteur
Team Jagger.Lewis
Date de publication
May 11, 2023
La diversité des races de chiens est un phénomène fascinant qui illustre la capacité humaine à façonner la nature pour répondre à nos besoins et préférences esthétiques. Cependant, cette diversité a un coût : une augmentation significative de la prévalence de certaines maladies génétiques chez les races de chiens pures.
Sélection génétique : la méthode et ses conséquences

La sélection génétique chez les chiens est une pratique qui vise à préserver ou à renforcer certaines caractéristiques spécifiques d'une race. Elle est généralement réalisée en favorisant la reproduction de chiens qui présentent ces caractéristiques, souvent par le biais de l'élevage consanguin.

Selon une étude de 2016 publiée dans le journal "The Veterinary Journal", la sélection génétique peut augmenter la prévalence de maladies héréditaires parmi une population de chiens de race pure. L'étude a examiné 10 races de chiens et a constaté que la prévalence des maladies héréditaires était significativement plus élevée chez les chiens de race pure que chez les chiens croisés.


Les chiffres : une augmentation inquiétante

Dans une étude de 2020 publiée dans "Canine Genetics and Epidemiology", les chercheurs ont analysé plus de 50 000 dossiers vétérinaires et ont constaté que plus de 60% des chiens de race pure étaient porteurs d'au moins une mutation génétique liée à une maladie. Par exemple, la dysplasie de la hanche, qui peut causer de graves douleurs et des difficultés de mobilité, a été observée chez environ 20% des Golden Retrievers et 30% des Bulldogs anglais examinés dans l'étude.

En outre, une étude de 2019 publiée dans "The Journal of Veterinary Internal Medicine" a révélé que la prévalence de certaines maladies cardiaques, comme la sténose aortique, était de 10 fois plus élevée chez les Boxers que chez les chiens de race mixte. De plus, la même étude a montré que les chiens de race Cavalier King Charles Spaniel étaient 20 fois plus susceptibles de développer une maladie cardiaque mitrale que les autres chiens.

Races spécifiques, problèmes spécifiques

Certaines races sont particulièrement touchées par des problèmes de santé spécifiques en raison de la sélection génétique. Par exemple, les Bulldogs et les Carlins, sélectionnés pour leur face plate et leur nez court (un trait appelé brachycéphalie), souffrent souvent de problèmes respiratoires. Une étude de 2018 publiée dans "PLOS ONE" a montré que plus de 80% des Carlins, Bulldogs français et Bulldogs anglais souffrent de certaines formes de troubles respiratoires brachycéphaliques.

L'arrière-train plus bas des Bergers Allemands est devenu un trait souhaité en raison de son apparence distinctive et de l'idée qu'il pourrait améliorer les performances du chien en matière de travail ou de concours. Les éleveurs qui ont favorisé ce trait l'ont fait dans le but de respecter les normes esthétiques de la race ou de renforcer certaines capacités physiques. Cependant, la conséquence imprévue de cette sélection a été une augmentation des problèmes de santé associés à cette structure corporelle particulière.

La structure inhabituelle de l'arrière-train du Berger Allemand a été associée à une incidence accrue de la dysplasie de la hanche et de problèmes de colonne vertébrale. La dysplasie de la hanche est une malformation de l'articulation de la hanche qui peut entraîner de l'arthrite et une douleur chronique. Selon une étude de l'Orthopedic Foundation for Animals (OFA) réalisée en 2010, environ 20% des Bergers Allemands sont touchés par cette maladie.

L'arrière-train bas peut également causer une tension excessive sur la colonne vertébrale du chien, ce qui peut entraîner des problèmes de dos. Une étude de 2017 publiée dans le "Journal of Small Animal Practice" a révélé que les Bergers Allemands sont plus susceptibles de développer une maladie dégénérative du disque intervertébral, une affection douloureuse qui peut limiter la mobilité du chien.

De plus, la race Dachshund, ou teckel, est connue pour sa longue colonne vertébrale et ses courtes pattes. Cependant, ces caractéristiques augmentent leur risque de développer des problèmes de dos, tels que la maladie du dis que intervertébral. Selon une étude publiée en 2016 dans le "Journal of Small Animal Practice", environ 20% des Dachshunds développeront cette maladie au cours de leur vie.

Le Scottish Terrier, quant à lui, présente une prévalence élevée de cancer de la vessie. Une étude publiée dans le "Journal of Veterinary Internal Medicine" en 2011 a montré que cette race est 20 fois plus susceptible de développer un cancer de la vessie que les autres races.


Efforts pour améliorer la santé des chiens de race pure

Face à ces chiffres alarmants, les chercheurs, les éleveurs et les organisations canines travaillent à trouver des solutions. Un moyen de le faire est de réduire le degré de consanguinité dans l'élevage de chiens de race pure. L'augmentation de la diversité génétique au sein d'une race peut contribuer à réduire la prévalence de certaines maladies héréditaires.

Des tests génétiques sont également de plus en plus utilisés pour identifier les porteurs de mutations génétiques avant la reproduction. De nombreux éleveurs responsables utilisent ces tests pour s'assurer qu'ils ne propagent pas involontairement de maladies génétiques.

En outre, certaines organisations canines, comme la Kennel Club au Royaume-Uni, ont commencé à modifier les normes de race pour promouvoir des traits plus sains. Par exemple, le Kennel Club a modifié son standard pour le Bulldog anglais en 2009 pour encourager une face plus longue et moins de rides, dans le but de réduire les problèmes respiratoires.

La sélection génétique chez les chiens de race pure a conduit à une augmentation significative de la prévalence de certaines maladies héréditaires. Cependant, grâce à une meilleure compréhension de la génétique canine et à l'engagement des éleveurs responsables, des mesures sont prises pour améliorer la santé de ces chiens. En continuant à valoriser la diversité génétique et en réévaluant les normes de race, nous pouvons espérer réduire l'impact de ces maladies sur nos amis à quatre pattes.

Vous aimerez aussi

Santé
4
min

À quoi ressemble un chien en bonne santé ?

Pour savoir si votre chien est en bonne santé, il est important de surveiller régulièrement son apparence, son comportement et son niveau d'énergie grâce à votre collier Jagger&Lewis. Voici quelques signes qui indiquent généralement qu'un chien est en bonne santé...
Lire l'article
Santé
2
min

Vétérinaires, ils témoignent

Le collier connecté Jagger & Lewis va aider également les vétérinaires à comprendre le comportement de votre chien. Il suffit de partager le rapport de comportement avec eux via l’application, ils
Lire l'article
Santé
3
min

Qu'est ce que la torsion de l'estomac du chien ? Comment l'éviter ?

La torsion de l'estomac du chien, également connue sous le nom de dilatation-torsion de l'estomac ou syndrome du globe est une condition médicale grave et potentiellement mortelle qui se produit lorsque l'estomac se retourne et se bloque, ce qui entraîne une augmentation de la pression dans l'abdomen. Elle peut être fatale sans intervention rapide. 
Lire l'article
Newsletter

Restons en contact

Pour rester informé de notre actualité et des nouveautés produit, inscrivez-vous à notre newsletter !
Bienvenue dans la famille !
Oups ! Quelque chose s'est mal passé lors de la soumission du formulaire.